Informations et Nouvelles

Partage autour de l’exhortation apostolique « La joie et l’allégresse »

Le livre du Pape François sur l’appel à la sainteté était une lecture conseillée pour les vacances.

Une vingtaine de personnes ont vécu un temps d’approfondissement le dimanche 4 novembre, avant la messe de 11 heures.

Le premier échange s’est fait autour de ce que chacun pensait de l’expression « être saint », en voici quelques extraits :

  • Cela évoque quelqu’un de parfait, « illuminé », un peu inaccessible, qui vit en amitié avec Dieu.
  • C’est essayer de vivre les Béatitudes.
  • Quelqu’un qui cherche à être fidèle à son baptême.
  • Il y a de multiples façons d’être saint.
  • La prière peut nous aider à devenir saint, c’est le Seigneur qui nous définit comme saint.
  • Avant la lecture du livre, on ne pensait pas qu’être saint pouvait s’adresser à chacune, chacun de nous.

Le deuxième échange s’est fait à partir du premier chapitre : l’appel à la sainteté, voici quelques expressions des participants :

  • Personne n’est sauvé seul. Aujourd’hui comme hier, le Seigneur sauve un peuple.
  • Nous sommes responsables, chacun à notre place, dans le peuple, de faire progresser l’ensemble du peuple. Découverte de cette notion : pas sauvé seul.
  • Ceux qui nous ont précédés nous ont montré le chemin : idée de communion. Mais pour ceux qui nous suivent, qu’est ce que cela veut dire ? Ils font aussi leur part, différemment.
  • Il nous faut voir ce qui est beau dans la vie de chacun, et rendre grâce pour cela, dire merci.
  • Vivre la sainteté dans les choses de tous les jours. Cela nous réconforte.
  • Il ne faut pas nous épuiser à chercher un chemin qui ne serait pas le nôtre.
  • Etre fidèle à l’Evangile : aimer est un chemin très exigeant. Ne pas abandonner le chemin de l’Amour.
  • Il nous faut prier, pour nous, pour les autres.
  • La sainteté n’est pas quelque chose d’austère, de triste.

 

error: Content is protected !!