10 place Abbé Leauté La Verrie 85130 Chanverrie
En cas de décès : 06 45 51 84 99

Informations et Nouvelles

Billet 6ème dimanche de Pâques A Jn 14, 15-21 17 mai 2020

Tous, nous exerçons des responsabilités ; peut-être même avons-nous créé une œuvre, une entreprise, une association… pour servir une cause. Quand on a lancé quelque chose, quand on a une responsabilité, il n’est jamais facile de la laisser à un autre, on pense trop facilement qu’un autre n’y arrivera pas…

Jésus est venu sur terre pour commencer quelque chose avec les hommes… ce qu’il voulait, c’est que les hommes vivent d’amour, comme lui, comme son Père. Mais voilà, il sent sa fin prochaine, l’hostilité monte contre lui, il sent qu’on va le supprimer ; il va devoir laisser ses amis, seuls, pour continuer…alors, il les rassure : « je ne vous laisse pas orphelins » … Je reviens…vous me verrez vivant… et vous vivrez aussi… de toutes façons, je ne vous laisse pas seuls, je vous envoie un défenseur : l’Esprit de Vérité.

Ces considérations peuvent nous sembler abstraites. Et pourtant, elles nous rejoignent dans ce sentiment d’abandon ou de solitude qui peut nous habiter face aux épreuves, aux questionnements dans la vie ou à la sécheresse dans la prière. C’est bien à ce type de réalités que Jésus fait allusion quand il assure les disciples de la présence de l’Esprit comme maître intérieur.

Il ne s’agit pas seulement de vivre et agir dans l’esprit de … ou à la ressemblance de Jésus comme fondateur : que ferait-il dans ma situation, devant mon problème ? ou devant tel problème de société ?… Il ne s’agit pas seulement d’un esprit, comme d’une valeur, d’une référence qui doit animer aujourd’hui ses fidèles…. Il s’agit de l’Esprit, d’une présence réelle que nous ne pouvons percevoir que dans la foi et la prière.

Cet Esprit, ce Défenseur, cet Avocat… c’est Dieu en personne, un visage de Dieu qui nous est donné dans le baptême…nous ne sommes pas des orphelins, mais des fils et il s’agit de rester fidèle à Lui. Il est l’Actualité de la présence de Dieu, de la Parole de Dieu dans l’aujourd’hui …

N’oublions pas que le plus souvent, c’est à ses traces, à ses fruits que nous Le reconnaitrons : Il nous élève, Il nous tire toujours « par le haut », Il est exigence mais aussi libération et épanouissement humain et spirituel (c’est tout un). Alors nous Le reconnaîtrons à ses fruits : joie, ferveur, dilatation du cœur, passion, élargissement de notre horizon, paix intérieure …

Je me risque d’un exemple : depuis 2 mois, le dimanche, beaucoup suivent la messe à la télé, le jour du Seigneur par exemple. Au million de « pratiquants » habituels : malades, personnes isolées, gens du seuil… un autre million, nous, a été accueilli avec bienveillance, sans masque ! studio-chapelle simple mais beau, fraîcheur de style, un autel d’humilité, de pauvreté de sincérité. On n’avait pas le sentiment d’assister à la fin d’un monde mais plutôt à l’aube de temps nouveaux. Nous étions près du cœur du Seigneur…un monde ancien a sans doute vacillé ; un christianisme renouvelé peut advenir…

J.B.